Label Biodiversity Progress : Foresteam s’engage dans la démarche

Foresteam a récemment initié la démarche de labellisation Biodiversity Progress auprès du Bureau Veritas et de l’agence Lucie. L’objectif est d’obtenir le label Biodiversity Progress à la fin de l’année 2022, concrétisation ultime de notre engagement dans la préservation de la biodiversité. Outre notre très grande fierté d’officialiser encore un peu plus notre raison d’être (et de faire) pour la biodiversité, il s’agit aussi de valoriser nos actions et nos techniques déployées en faveur de la préservation de la nature. Découvrez dans cet article en quoi consiste le label Biodiversity Progress.


biodiversité-libellule

Le label Biodiversity Progress : un label pour la prise en compte de la biodiversité en entreprise


La biodiversité, essentielle… Mais menacée


Dans son article 2 de la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique signée lors du « Sommet de la Terre » de Rio en 1992, les Nations Unies définissent la biodiversité comme la contraction de l’expression « diversité biologique », et plus précisément comme la « variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes ».


Concrètement, la biodiversité, c’est la vie.


Elle comprend le tissu vivant dans sa globalité :

  • les êtres vivants et leur diversité (les individus variables selon leurs gènes, les espèces et leurs populations qu’elles soient microbiennes, animales ou végétales) ;

  • les écosystèmes dans lesquels ils vivent.


Pourquoi la biodiversité est-elle essentielle ? Tout simplement parce qu’elle nous permet de nous nourrir, de boire, de respirer, de nous habiller, de nous loger… de vivre.


L’homme dépend donc directement de la biodiversité. Que ce soit pour sa santé ou pour ses activités économiques, la biodiversité nous rend des services essentiels.


Voici un exemple flagrant de ce service indispensable… et totalement gratuit (mais estimé à plus de 153 milliards d’euros par an) : 75 % des espèces végétales ont besoin d’être pollinisées (Chiffres CNRS, INRA).

De plus, 99 % de notre alimentation est issue de composants naturels et 42 % des médicaments anticancéreux sont inspirés par la nature (source Agence Lucie).


Mais les biens et les services rendus par la nature sont aujourd’hui menacés. D’autres chiffres en attestent :

  • 1 million d’espèces animales et végétales sont en danger d’extinction ;

  • 75 % du milieu terrestre est altéré ;

  • la moitié des récifs coralliens a disparu depuis 1970.

Alors en quoi les entreprises sont-elles concernées ?


biodiversité-coquelicot

Pourquoi intégrer la biodiversité à sa stratégie d’entreprise


Au vu des services rendus et du rythme d’utilisation des ressources, la nature ne peut plus être ignorée dans l’économie. Toute entreprise, directement ou indirectement, est donc concernée.

Selon la CDC Biodiversité, « 40 % de l’économie mondiale repose sur des services rendus par la nature dont une grande partie est menacée par l’érosion de la biodiversité ».


Même si jusqu’à maintenant, la biodiversité est très peu intégrée dans les stratégies RSE, la prise de conscience des entreprises de leur dépendance aux services rendus est grandissante.


L’Agence Lucie a recensé « 7 bonnes raisons de préserver la biodiversité en entreprise » résumées comme suit :

  • Développer la résilience et la sobriété pour mieux se préparer aux mutations économiques ;

  • Répondre et anticiper les obligations réglementaires qui vont se développer à l’avenir, notamment en réponse à l’objectif 15 des 17 Objectifs de Développement Durable qui vise à préserver et restaurer les écosystèmes terrestres ;

  • Renforcer les liens avec vos parties prenantes et faciliter l’intégration sur le territoire en favorisant l’intelligence territoriale en tant que le levier de la transition écologique

  • Sensibiliser les collaborateurs autour du sujet ;

  • Attirer et fidéliser les clients : la biodiversité fait partie des premières préoccupations environnementales des Français ;

  • Innover, la nature est une formidable source d’inspiration. Le biomimétisme désigne un processus d’innovation qui s’inspire des mécanismes de la nature.


Comment agir concrètement avec le label Biodiversity Progress


Pour accompagner les entreprises vers une meilleure prise en compte de la biodiversité et leur offrir un cadre et une démarche pour formaliser cet engagement, un label spécifique a été créé : le Label Biodiversity Progress.


Les acteurs du Label Biodiversity Progress

logo-label-biodiversity-progress

Bureau Veritas Certification, acteur majeur de la certification et de l’audit indépendant en France, a initié en 2013 le projet d’une nouvelle démarche pour aider les entreprises à mieux prendre en compte la biodiversité et valoriser les actions mises en œuvre.


Après le test sur cinq sites pilotes, un partenariat a été initié en 2020 avec l’Agence Lucie (SAS composée d’associations et d’entreprises qui proposent des solutions RSE) pour offrir une démarche complète :

  • Bureau Veritas est propriétaire du label, réalise les audits et délivre la labellisation sur avis d’un comité d’experts indépendants ;

  • l’Agence LUCIE assure la gestion du label par l’accompagnement et le suivi des organismes dans la démarche.


De plus, un partenariat avec l’Agence Parangone a été mis en place afin de proposer une formation sur les enjeux de la biodiversité appliqués à l’entreprise.


Le Label Biodiversity Progress s’adresse aux entreprises qui souhaitent structurer et valoriser leur démarche en faveur de la biodiversité, sur leurs sites comme sur leurs chaînes de valeur, quels que soient leur taille, leur secteur d’activité et leur niveau de maturité vis-à-vis des questions de biodiversité.


Les 4 objectifs de cette labellisation pour les entreprises sont :

  1. Être acteur de la préservation de la biodiversité

  2. Évaluer son impact sur la biodiversité

  3. Mettre en place une stratégie de réduction d’impact

  4. Répondre et anticiper les obligations réglementaires


Le Label Biodiversity Progress est à la fois un label et une démarche globale qui s’appuient sur un référentiel permettant de construire une stratégie biodiversité complète. Les thématiques suivantes sont ainsi traitées :

  • Engagement et management vis-à-vis de la biodiversité

  • Connaissance et vision sur la biodiversité

  • Sensibilisation des collaborateurs et communication interne

  • Actions pour la biodiversité

  • Intégrations des parties prenantes internes et externes

  • Communication et influence externe


Les étapes de la labellisation


Le processus de labellisation Biodiversity Progress est à la fois exigeant et transparent.

Il s’articule en 7 étapes :

  1. Prise de contact et entrée dans la Communauté LUCIE

  2. Formation d'une journée au centre de formation LUCIE pour acquérir les outils et connaissances nécessaires à la mise en place d’un plan d’action

  3. Auto-diagnostic et mise en conformité avec les exigences du label

  4. Audit de labellisation par Bureau Veritas et prise d’engagement à travers un plan d’action sur 3 ans

  5. Attribution du label par un comité de labellisation indépendant

  6. Audit de suivi au bout de 18 mois

  7. Renouvellement du label au bout de 3 ans.

Durant 3 ans, l’organisation progresse dans une démarche d’amélioration continue et peut se faire accompagner d’experts si nécessaire.


Voici quelques exemples concrets d’actions mises en place à la suite d’une démarche Biodiversity Progress en entreprise :

  • programme de gestion des espèces invasives ;

  • programme de gestion différenciée des espaces verts ;

  • programme de plantation d’espèces natives sur le site d’activité ;

  • intégration de la biodiversité dans les processus d’achats ;

  • études de limitation des impacts négatifs des rejets ;

  • changement des consommations en utilisant moins de plastique dans les produits et en utilisant uniquement du plastique recyclé là où il est encore nécessaire ;

  • organisation d’animations et de rencontres sur le sujet de la préservation de la biodiversité ;

  • formation des salariés sur le sujet, création de boîtes à idées et de bonnes pratiques.


Conclusion


Foresteam se lance officiellement dans la démarche de labellisation Biodiversity Progress qui suit de très près la raison d’être de notre organisation.

Le label Biodiversity Progress doit être considéré comme un véritable projet d’entreprise qui va fédérer les parties prenantes pour répondre à cet enjeu crucial qui est la protection et la régénération du vivant.


Besoin d’un expert ? Contactez-nous !

L'équipe Foresteam

consultant_reference_label_biodiversity_progress

47 vues0 commentaire