Contribuer aux Objectifs de Développement Durable (ODD) en tant qu’entreprise

Dernière mise à jour : 19 oct. 2021


contribution_odd_entreprise

En septembre 2015, l’ensemble des États membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a adopté dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD) dans le cadre de l’Agenda 2030, programme universel pour le développement durable. Ces ODD représentent la marche à suivre pour un avenir meilleur et durable pour la planète et ses habitants. Les entreprises ont un rôle capital à jouer, au côté des gouvernements, dans l’atteinte de ces objectifs applicables à tous les niveaux et à toutes les échelles. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi et comment une entreprise devrait contribuer aux ODD et participer ainsi au défi de la transition écologique et solidaire à l’horizon 2030.




Quels sont les 17 Objectifs de Développement Durable ?


Les ODD sont un appel mondial à l’action pour transformer notre monde et répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, à l’éducation, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice.


Les 17 ODD approuvés sont les suivants :

  • L’éradication de la pauvreté ;

  • La lutte contre la faim ;

  • La santé et le bien-être des populations et des travailleurs ;

  • L’accès à une éducation de qualité ;

  • L’égalité entre les sexes ;

  • L’accès à l’eau salubre et l’assainissement ;

  • L’accès à une énergie propre et d’un coût abordable ;

  • Le travail décent et la croissance économique ;

  • La promotion de l’innovation et des infrastructures durables ;

  • La réduction des inégalités ;

  • La création de villes et de communautés durables ;

  • La production et la consommation responsable ;

  • La lutte contre le changement climatique ;

  • La protection de la faune et de la flore aquatiques ;

  • La protection de la faune et de la flore terrestres ;

  • La paix, la justice et des institutions efficaces ;

  • Le renforcement des partenariats pour les objectifs mondiaux.

Foresteam, société à mission en ingénierie environnementale, intègre les 17 ODD pour orienter ses actions RSE. Consultez notre page dédiée pour en savoir plus sur chaque ODD.


objectifs_de_developpement_durable
17 objectifs pour sauver le monde

L’Agenda 2030 propose également une autre manière d’aborder ces 17 ODD en les déclinant en cinq piliers (les 5 P) couvrant cinq domaines aux enjeux et défis d’une importance capitale pour l’humanité et la planète :

  • Planète : lutter contre la dégradation de la planète ;

  • Population : éliminer la pauvreté et la faim, assurer des conditions de vie dignes et l’égalité entre les peuples ;

  • Prospérité : concilier les progrès économiques, sociaux et technologiques, et le respect de la nature ;

  • Paix : favoriser la paix et la justice ;

  • Partenariats : nouer des partenariats efficaces et inclusifs afin d’atteindre les ODD.


piliers_objectifs_developpement_durable
Les 5 Piliers pour transformer le monde

Les Objectifs de Développement Durable sont caractérisés par :

  • des résultats chiffrés : l’Agenda 2030 décline les 17 ODD en 169 sous-objectifs appelés « cibles » suivis par plus de 200 indicateurs remontés annuellement lors du Forum politique de haut niveau des Nations unies (FPHN), enceinte onusienne qui réunit les États membres et les organisations non gouvernementales pour le suivi et l’examen de la mise en œuvre de l’Agenda.

  • une application universelle : tous les pays sont concernés, développés comme en voie de développement, mais aussi les autres acteurs qu’ils soient publics ou privés. Plus de 1 500 entreprises ont apporté leurs contributions et leurs orientations par l’intermédiaire du Global Compact (Pacte mondial) des Nations Unies lors de l’élaboration des ODD.

  • un langage commun : les ODD ont été formulés de façon à ce qu’ils soient compréhensibles par tous et à tous les niveaux, même si des adaptations organisationnelles s’imposent aux échelles locales ou privées.

  • une approche holistique : les ODD sont indivisibles et transversaux. Ils doivent être considérés dans leur globalité. Ils interagissent entre eux et ont des impacts (positifs ou négatifs) sur les autres en fonction des actions menées.


Les ODD s’adressent tout d’abord aux gouvernements, qui doivent les décliner en politiques et plans d’action adaptés à leurs pays. Mais ils ont aussi été conçus pour mobiliser un public plus large tel que les organisations et sociétés privées, dont le rôle clé a bien été pris en compte dans la capacité à réaliser et atteindre ces objectifs.




Pourquoi contribuer aux ODD en tant qu’entreprise ?


« Nous serions plus proches du monde que nous souhaitons si les entreprises partout dans le monde prenaient des mesures de base, comme le respect des droits des employés, ne pas polluer la terre, la mer et l’air, et punir la corruption. »

Ban Ki-moon Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU)


Interconnectés et transversaux, les ODD affichent l’ambition d’apporter à tous la marche à suivre pour relever les défis planétaires auxquels nous sommes actuellement confrontés.


Mais quels intérêts peuvent trouver les entreprises à contribuer aux Objectifs de Développement Durable ?


L’agenda 2030 appelle explicitement les entreprises à contribuer aux ODD dans leur stratégie au sens large, mais surtout dans leurs orientations RSE en particulier.

Les investissements entrepris, les produits et services développés ou les bonnes pratiques mises en œuvre sont autant de leviers de développement durable pour les entreprises. Tous les ODD peuvent s’appliquer en entreprise. Les réaliser leur apporte ainsi une réduction de leurs impacts négatifs, tout en contribuant positivement aux ambitions de l’Agenda 2030.


Plusieurs avantages s’offrent aux entreprises qui prennent conscience de leur rôle dans cette contribution aux ODD :

  • Accéder à de nouvelles opportunités de marchés : la recherche et développement de technologies innovantes ou de produits/services plus « propres » ouvrent l’accès à de nouveaux marchés, tant publics que privés.

  • Créer de la valeur durable pour l’entreprise : une stratégie orientée développement durable apporte à la fois une augmentation du chiffre d’affaires par le développement des nouveaux segments de marché, mais aussi une amélioration de la valeur immatérielle de l’entreprise par le renforcement de son image de marque ou le renforcement de ses valeurs sociales (prise en compte du moral, du taux de rotation, de l’inclusivité…).

  • Consolider les relations avec les parties prenantes : en s’alignant sur les ODD, les entreprises apportent confiance et légitimité envers leurs clients, fournisseurs et autres collaborateurs.

La participation des entreprises au grand défi du développement durable est donc primordiale. Sans elles, la stabilité même des marchés peut être remise en cause, car une entreprise ne peut évoluer favorablement dans un environnement en échec.


L’action du secteur privé est donc une des clés du succès pour l’Agenda 2030.




Comment mettre en œuvre les ODD au sein de l’entreprise ?


Si les ODD proposent une feuille de route partagée mondialement entre tous les acteurs, il est nécessaire d’apporter aux entreprises des solutions concrètes pour contribuer à l’atteinte des objectifs en 2030.


Voici quelques pistes pour intégrer les ODD à sa stratégie d’entreprise :


  • Se renseigner et sensibiliser les parties prenantes internes et externes : de nombreuses documentations et infographies existent sur le sujet, mais vous pouvez vous appuyer sur le « Le guide des ODD à destination des entreprises », guide pratique de mise en œuvre des ODD élaboré Global Compact France, la branche entreprise de l’ONU, et le bureau d’étude en développement durable B&L Evolution, avec la participation de l’Association 4D et de la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Ce guide complet d’une trentaine de pages vous apporte, pour chaque ODD, des exemples concrets et opérationnels d’actions à mettre en œuvre au sein de votre entreprise.


outil_odd_entreprise
  • Mettre en place des outils adéquats : le SDG Action Manager. Il s’agit d’un outil gratuit qui permet d’établir, à partir des ODD (SDG en anglais), un plan d’action concret et personnalisé. Il permet également à l’entreprise de s’auto-évaluer et de se comparer aux autres acteurs du même secteur. Cet outil a été développé par la branche entreprise de l’ONU (UN Global Compact) et l’association B Lab, celle-là même qui délivre la certification B Corp, label très exigeant délivré aux entreprises les plus vertueuses en matière sociétale et environnementale.

Le SDG Action Manager est ainsi relié au B Impact Assessment (BIA), outil d’évaluation du B Corp et permet donc aux entreprises labellisées d’optimiser leur travail et à celles non labellisées de se familiariser avec les attentes du BIA de B Corp en vue d’une éventuelle certification.


Par ailleurs, le site internet dédié à l’Agenda 2030 en France propose une liste d’outils ODD à toute structure souhaitant sensibiliser et intégrer les ODD dans un projet.


En tout état de cause, il ne s’agit pas de se lancer tête baissée dans la course aux ODD. Après une première étape d’évaluation, il est conseillé de ne se concentrer que sur 4 objectifs au maximum et de les prioriser avant de passer à l’action.


Et pour commencer à la plus petite échelle, n’hésitez pas à consulter le « guide des paresseux pour sauver la planète » rédigé par les Nations Unies !


Notre article sur les actions individuelles pourrait aussi vous intéresser.




Conclusion


La France est classée au 8e rang mondial sur l’indice ODD en 2020, alors qu’elle était quatrième les deux années précédentes. La crise sanitaire mondiale en est la principale cause, suite à l’augmentation du taux de pauvreté et du chômage.

Les Nations Unies considèrent que le système multilatéral fort porté par les ODD peut permettre de résoudre favorablement la pandémie et engager une reprise durable, sous couvert d’une coopération nationale efficace.

Cependant, les Objectifs de Développement Durable n’appartiennent à personne, mais sont l’affaire de tous, et notamment celle des entreprises qui peuvent (et doivent) également apporter leur pierre à l’édifice, tout en bénéficiant de nombreux avantages en retour.


Alors, prêts à adopter les ODD au sein de votre entreprise ?



L'équipe Foresteam

704 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout