Tropical Leaves

ADN environnemental

Mieux connaitre la biodiversité pour mieux la protéger

 

Pour protéger la biodiversité, il faut bien la connaître, et ce grâce à des données fiables et comparatives.

Nous avons besoin d’outils scientifiques rigoureux, puissants, robustes, pour mesurer et évaluer l’évolution de la biodiversité. L’utilisation de l’ADN environnemental comme outil de détection d’espèces et de surveillance de la biodiversité répond à ces besoins.

Digital art exhibit

 

Qu’est-ce que l’ADN environnemental ?

 

L’ADN environnemental (ADNe) est une technologie innovante qui permet d’identifier la biodiversité, grâce aux fragments génétiques laissés dans le milieu. 

Ces fragments peuvent être des poils, des fluides corporels, des fèces ou tout autre élément issu du vivant.

 

L’ADNe, une technologie éprouvée

L’ADN environnemental est testé depuis les années 2010 sur différents milieux. Aujourd’hui, cette technologie innovante a démontré son efficacité. Elle permet une analyse sur un éventail large et fin des espèces présentes dans un milieu sans méthodes intrusives ou agressives comme par exemple, la pêche électrique d’échantillonnage des poissons.

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a réalisé l’inventaire de la faune du Rhône grâce à l’ADNe en 2016, de la frontière suisse à la Méditerranée.

Les résultats ont été surprenants.

 

L’ADNe, une révolution pour la détection d’espèces exotiques envahissantes

En plus de l’intérêt d’identifier les espèces présentes naturellement sur un territoire, l’ADNe permet de détecter les espèces invasives, parfois précocement. 

 

L’ADNe est un excellent outil pour obtenir une liste à large spectre des espèces présentes pour ensuite, faire intervenir des experts selon les cas de figure.

C’est un outil de pointe et innovant qui appuie les démarches et les expertises humaines sur le terrain.

 

Le suivi de la biodiversité facilité avec l’ADNe

 

L’ADNe permet de fournir un suivi de l’état de la biodiversité sur un espace. En s’appuyant sur la base de données ADN des espèces, L’ADNe peut fournir une liste des espèces présentent. Cette liste prend en compte les espèces connues, mais également les espèces nouvelles qui pourraient revenir dans leur milieu naturel ou migrer à cause du réchauffement climatique ainsi que les potentielles espèces invasives et nuisibles.

 

Cet outil permet en outre de démontrer l’efficience des mesures compensatoires obligatoires.

 

Le coût d’une analyse ADN environnementale

 

Une analyse ADN environnementale nécessite un devis soumis aux caractéristiques du terrain et du nombre d’espèces à identifier.

Procéder à l’inventaire de la biodiversité d’un écosystème demande moins de personnel, moins de matériel et donc moins de frais. Il suffit d’une équipe réduite pourvue du matériel nécessaire à l’échantillonnage pour opérer, à la différence des effectifs que nécessite la mise en place d’un recensement classique des espèces. Le facteur temps n’est pas à négliger non plus : prélever l’ADNe est une tâche qui s’effectue rapidement, et ce dans la plupart des conditions météorologiques.

 

En véritable révolution pour l’étude de la biodiversité, l’ADN environnemental peut être utilisé dans divers cadres : de l’inventaire de la biodiversité (Atlas de la Biodiversité Communale par exemple) à l’évaluation de la ressource écologique d’un cours d’eau, en passant par la détection d’espèces exotiques envahissantes, ou encore des études d’impact

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Vous pouvez aussi consulter l’article de blog consacré à l’ADN environnemental.

Réunion de travail

Il n'y a pas de hasards,
il n'y a que des rendez-vous
(Paul ELUARD)

Prenez contact avec nous pour définir une date de rendez-vous.

Que se soit dans vos locaux ou en visio nous avons hâte de faire votre connaissance.